Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 19:21

En ce 23 décembre 2009, vingt ans depuis le martyre du Père Gabriel ! De nombreux souvenirs, beaucoup d'énergie et une formidable célébration de la vie !

1) Rassemblement sur la place 8, où se retrouvent d’habitude  les manifestations politiques, culturelles, sociales ! " Un Cri de Justice" affiche la banderole. Les animateurs arrivent, on chante, on présente le grand panneau des Martyrs ; amis et compagnons se retrouvent : apparaissent Giovandro, Paulo Matedi, Dàrcio, Graça Andreatta, Tereza Cogo, Ana Helena et tant d'autres, en plus des amis français, dont l'évêque Dom Legrez, enthousiaste et sympathique. 

 23-12-2009-compo 

2) Procession jusqu'à la Cathédrale, en passant par l'avenue principale, en montant la rampe du Palais Anchieta, et passant devant l'ancien siège de l'Assemblée Législative et du Pouvoir Judiciaire. Un grand cierge est allumé – représentant le Christ – auquel on allume toutes les autres bougies, et on va jusqu'à la Cathédrale, où trois évêques (l'archevêque de Vitòria, Dom Luis Mancilha, l'évêque auxiliaire Dom Màrio Marquez et Dom Legrez), et des prêtres nous attendent.  Parmi les prêtres, Jean Fugeray qui a fait l'homélie sur le prophétisme, en partant de Jean Baptiste, du document d'Aparecida et de Jésus ; le Père Ivo, curé de la Cathédrale et les autres.

   23-12-09 Caminhada+Missa Catedral 30

3) La messe : C'est Marlène Lopez qui coordonne les différents moments : le psaume chanté par une jeune fille handicapée physique, l'offertoire avec des enfants et Jean Fugeray pour l'homélie – à la demande de l'archevêque – et pour la traduction de Dom Legrez (toujours avec des paroles fortes et profondes) et Beth Loyola, présidente de l'association. A la fin, Beth s'écrie : "Que tout le peuple des communautés proclame – Gabriel est Martyr de cette Eglise. Nous le confirmons et nous nous engageons à le suivre, dans la lutte pour la vérité, pour la justice et pour la paix !" – et on distribue vingt roses blanches, pour la Paix. (A l'arrivée à l'aéroport, c'étaient vingt roses rouges qui avaient été offertes aux arrivants.)

 

 23-12-09 Caminhada+Missa Catedral 50

Je dis avec beaucoup d'enthousiasme, c'est-à-dire, empli par l'Esprit, que ce fut une grande affirmation du cheminement du peuple de Dieu, à la recherche de la justice, de l'égalité, de la paix ! Et tout ceci par le souffle de la Vie ressuscitée de Gabriel

 Padre Gabriel, Présent !

 

Nous sortons tous avec l'âme purifiée et débordant de courage et d'engagement.

Claudio VEREZA

  

23-12-09 Caminhada+Missa Catedral 53Le 23, juste vingt ans après l’assassinat, sur une grand’place de Vitoria, un groupe de guitaristes et de chanteurs conviait les passants à les suivre pour monter vers la cathédrale. "Un cri pour la Justice", annonçait la banderole qui énumérait une vingtaine de noms de "martyrs", ceux qui au cours des dernières années avaient payé de leur vie pour la reconnaissance d’une vraie justice sociale.

Des bougies soulignaient comme autant d’étoiles la lente montée vers la cathédrale, freinée par les embrassades chaleureuses des passants, émus de voir d’anciens souvenirs partagés à la fois  par les  Français et par les Brésiliens. Et on comprenait bien que derrière cet homme qui avait cherché à comprendre, puis à agir en écrivant, en parlant dans la rue, en dénonçant en haut lieu les responsables - comme tant d’autres l’avaient fait avant lui (depuis deux mille ans) -  le message passait et la transmission se traduisait au grand jour.

La célébration était organisée autour de moments symboliques, tous traduits pour que nous ne perdions rien de ces instants émouvants, et quand vingt enfants sont venus nous offrir vingt roses, la communion était complète. "Il a donné sa vie pour nos vies"…De qui parlait-on ? La réponse arrivait, en chœur : "Padre Gabriel, presente !"

Maryse   MARCHAND (EV 75)

 

Ensuite le cortège a emprunté cette artère principale de la ville de Vitòria, pour aller jusqu'à la cathédrale où l'archevêque et son auxiliaire, et puis moi-même qui m'étais joint à eux, nous avons célébré une messe, très festive, dans la cathédrale, à la mémoire du Père Gabriel.  

L'homélie a été prononcée par Jean Fugeray à la suggestion de Claudio Vereza. Jean s'est appuyé sur le document des évêques d'Amérique latine réunis à Aparecida pour montrer que, par son engagement, Gabriel était un "prophète". L'assistance ne pouvait que répondre par des applaudissements.

J'ai touché du doigt à quel point le ministère du "Padre Gabriel", comme on dit là-bas, non seulement avait marqué son époque, mais se poursuivait.

Dom Jean Legrez (EV 75)

 

  Cliquez ici pour voir l'album photo de cette commémoration 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les amis de Gabriel MAIRE
  • Les amis de Gabriel MAIRE
  • : L'association "Les amis de Gabriel MAIRE" a été créée après l'assassinat de Gaby au Brésil le 23 décembre 1989. . A associação "les Amis de Gabriel Maire" foi criada depois da morte do Padre Gabriel em Brasil o 23 de dezembro de 1989.
  • Contact

A partir de novembre 2014, le blog devient bilingue. Les pages pour nos amis brésiliens sont visibles à partir du lien "Em portuguès" N'hésitez pas à vous inscrire ci-dessous pour être informé des mises à jour. Merci !

A partir de novembro de 2014 o blog se torna bílingue. As páginas para os nossos amigos brasileiros ficarão disponíveis com o "vínculo "Em português". Não hesitem em inscriverem-se para serem informados das notícias actualizadas.Obrigada !

Recherche